mercredi 31 juillet 2013

Let's talk about ... (Et si nous parlions de ...)

Me voici dans l'actualité. Une fois n'est pas coutume, mais ce sujet est intemporel et ... dans l'air du temps !
La femme, le féminisme, le féminin. Mais pas que !
Pas de politique ici, nous avons, nous les françaises, la chance de vivre dans un pays d'égalité de droits. Même si quelquefois la réalité est moins rose (cette expression tombe à pic non !?).
Donc le féminin ... et le masculin. Parce que pour la MTC (médecine traditionnelle chinoise), ils sont liés, tels le yin et le yang. Encore ! Tout est yin et yang ! Parce que tout est mouvement, naissance,croissance, transformation. Ainsi, féminin et masculin sont deux essences qui nous composent et font en partie notre personnalité, nos émotions, nos actions, etc ...

« Car le il y a et le il n’y a pas s’engendrent l’un l’autre
Le difficile et le facile se forment l’un de l’autre
Le long et le court se définissent l’un l’autre
Le haut et le bas s’inversent l’un l’autre
Le son et la voix s’harmonisent
L’avant et l’après se suivent » .

Lao Tseu - Tao Te King

Bien sûr "nous", parce que féminin et masculin sont dans chacun. Ils s'expriment à certains moments, selon les besoins. Comme c'est pratique ! La nature est bien faite ... A nous de savoir utiliser nos outils.
Exprimer son principe féminin. Même vous messieurs. Surtout vous. Exprimer son principe féminin c'est mettre du yin dans le yang et éviter les excès, le trop ! Parce que le bien être est l'équilibre. Le symbole du Tai Ji montre bien cette nécessité : un point de la couleur opposée de chaque côté.
Je ne serais pas dans la justesse ni je ne disais à mes consoeurs que le yang, principe masculin nous fait aller de l'avant, vers les autres, en nous imposant en tant qu'être social. C'est l'impulsion yang que nous exprimons en manifestant pour défendre nos droits.
Nos sociétés modernes prônent souvent l'un ou l'autre des principes, exclusivement. Hors, le cloisonnement de la pensée est exactement ce qui nous mène à la division et à l'incompréhension. Ce qui est vrai à l'échelle des sociétés l'est aussi à l'échelle de nos rapports intimes.
Je suis femme et bien sûr je communique par signes et images, tout en subtilité, certaine d'être forcément comprise ! Mon ressenti est si fort qu'il doit transparaître !!! Mon pauvre mari, encore faudrait-il le décodeur ! Lui, tout simplement me dit ce qu'il fait, ce qu'il voit, il vit le moment. Pourtant, de temps en temps, il a besoin (ou il préfère) de calme et de silence, de se retrouver seul avec lui même. Alors que moi je tourne comme un lion en cage et parfois j'explose ! Les attitudes s'inversent. Et on s'adapte. Parfois on n'est pas "sur la même longueur d'ondes" et on ne peut pas retrouver l'équilibre : yin contre yin ou yang contre yang, c'est l'incompréhension assurée !
Voici un joli poème qui illustre la beauté d'un échange naturel et équilibré :

« Vent léger sur les lotus tendres
Sèche la sueur des échauffés.
Toi et moi sur un coussin rond,
Viens dans ma barque, cher instrument de méditation,
Et laisse moi frapper à la porte de ta loi.
Evident ce va et vient ?
Ton corps contient le mien,
Mon corps contient le tien,
Ensemble en un cercle parfait.
Laissons les remords aux tristes
Car l’océan des souffrances a déjà recouvert la terre.
Aux quatre coins,
Dépêchons nous de semer les pépins du plaisir. »

Poème érotique chinois tiré du livre « l’art d’aimer à la chinoise » - Liao Yi Lin

En accord sensuel, principes féminin et principes masculin se cherchent, se mêlent et trouvent le plaisir dans le désir et le partage des sens.
Dans ce texte, il y a le yin et le yang, mais aussi le mouvement des éléments naturels qui se mèlent, se mettent en mouvement et se calment les uns et les autres, afin de préserver un cycle naturel et essentiel.

Alors, let's talk about ... Nous ! Sans tabou et tout en douceur, dans le respect de l'autre.

Merci
Aude


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire